Royole FlexPai : le premier smartphone pliable

Un écran flexible qui peut se plier sur lui-même en mode tablette

Sans aucun doute, les téléphones pliables sont en route. Samsung, LG et Huawei sont parmi ceux qui ont d’abord décidé de lancer ce type de smartphone au cours de l’année prochaine, mais ont été battus à l’heure par une entreprise sur papier plus petit avec le Royolr FlexPai.

Alors que le ZTE Axon M de l’année dernière collait deux écrans avec une fermeture éclair, l’écran FlexPai se plie vraiment : c’est d’abord une tablette, puis un téléphone avec un simple mouvement. Le fabricant chinois derrière l’appareil dit qu’il peut être ouvert et fermé plus de 200 000 fois avant qu’il ne se brise.

Une fois plié, vous obtenez en fait trois écrans sur le FlexPai : un sur le devant, un à l’arrière et un sur le côté de l’appareil (d’un côté à l’autre) pour afficher les notifications, les messages et plus.

Smartphone pliable, un prototype

Alors, comment cette petite entreprise a-t-elle battu les plus grands noms du marché ? Selon une vidéo de démonstration publiée sur Twitter, il ressemble beaucoup à un prototype, et non à quelque chose que Samsung ou LG devrait réellement craindre sur le marché. En fait, le FlexPai est vendu comme un « modèle de développement » pour le moment, indiquant qu’il n’est pas encore adapté au grand public.

Royole paie également une somme importante pour la technologie – les prix commenceront à 1 318 $ pour le modèle le moins cher – et la livraison n’est pas prévue avant « fin décembre ». C’est seulement pour les premiers utilisateurs.

Cela nous donne cependant une idée de ce qui se passera en 2019. Le FlexPai dispose d’un écran OLED de 7,8 pouces, avec une résolution de 1920 x 1,440 (308 pixels par pouce) lorsqu’il est entièrement ouvert, 6 Go ou 8 Go de RAM, et un processeur Qualcomm Snapdragon 8150 (il apparaîtra probablement dans les navires amiral Android l’an prochain comme Snapdragon 855). Il comprend également 128 Go, 256 Go ou 512 Go de mémoire interne et dispose de deux caméras arrière de 20 MP et 16 MP.

Le logiciel est le système d’exploitation de Royole Water, basé sur Android 9 Pie, donc de nombreuses applications devraient être disponibles. La façon dont ils réagiront au paravent n’est pas claire, mais on peut supposer qu’il y aura un changement comme pour les modes portrait-paysage.

« Dites adieu aux surfaces dures », explique le descriptif des ventes de l’appareil. « FlexPai va complètement changer votre perception d’un téléphone mobile traditionnel et le besoin de posséder plus d’appareils mobiles.

Il est intéressant de noter qu’il s’agit plus d’un prototype que d’un produit fini, bien qu’il s’agisse d’un premier regard intéressant sur la façon dont les smartphones pourraient évoluer dans les prochaines années. Nous verrons si certains des grands fabricants d’Android voudront suivre Royole en 2019, bien qu’une fois de plus la technologie semble probablement un peu trop rude et chère.

 

f }