Préparer des milkshakes au four

Quand on parle de carnaval, une des premières choses qui nous viennent à l’esprit est la frappe, un dessert typique de ce festival. Aussi connu sous le nom de bavardage, de mensonges ou de chiffons de carnaval, la frappe est l’un des bonbons traditionnels les plus caractéristiques et les plus populaires du carnaval italien.

La version classique de cette recette, qui consiste à frire dans de l’huile bouillante, a des origines très anciennes : leurs ancêtres sont les frictilias, qui dans la Rome antique étaient frites dans la graisse.

Aujourd’hui, ils sont préparés dans toute l’Italie et, en plus de leurs noms principaux, ils sont également appelés cioffe dans une partie des Abruzzes, gasse à Montefeltro, intrigoni à Reggio Emilia, laitues dans la province de Mantoue et Brescia, merveilles en Val d’Aoste, pizzas frites dans certaines régions d’Emilia Romagna, etc.

Les ingrédients de la frappe sont la farine, le beurre, le sucre, les œufs et une partie alcoolisée (marsala, sambuca ou grappa). Ils sont ensuite saupoudrés d’un peu de sucre glace, parfois trempés dans un peu d’alchermes ou servis avec du chocolat fondu.

Aujourd’hui, en raison d’une question de praticité, de goût et de légèreté, les milkshakes au four sont de plus en plus courants et ne sont donc pas frits. Voyons dans la vidéo ci-dessous comment faire des milkshakes au four.

 

 La recette

Avec leur forme typique, le sucre glace et le bord dentelé (pour lequel vous pouvez utiliser une roue simple pour les raviolis), esthétiquement les frappes cuites ne diffèrent pas des frites. Vous trouverez ici une vidéo qui vous expliquera comment chatter sans les faire frire. Voici la recette des milk-shakes au four.

 

f }