Les lauréats du Prix Tassilo

 

Le Süddeutsche Zeitung décerne pour la dixième fois le prix de la culture Tassilo. Jamais auparavant le jury n’avait eu à choisir parmi autant de candidats.

Pour la première fois, des artistes et des créateurs de la ville de Munich ont également pu poser leur candidature.

Un jury a sélectionné douze lauréats

Il n’y a jamais eu autant de candidats : ces dernières semaines, la rédaction a présenté près de 120 candidats au Prix Tassilo de la culture du Süddeutsche Zeitung, tous de grands artistes et créateurs culturels. Le jury a convenu que tout le monde méritait un prix.

Le Prix de la Culture a été décerné pour la première fois en 2000 et se limitait auparavant aux quartiers autour de Munich. Toutefois, à l’occasion du dixième appel d’offres de cette année, l’attribution du prix a été étendue à la zone urbaine. Cela n’a pas modifié les critères d’attribution : Le Prix de la culture n’est pas destiné aux artistes qui ont déjà reçu plusieurs prix ou qui reçoivent régulièrement des subventions. Au contraire, le Tassilo attire l’attention de ceux qui travaillent dans le domaine de la culture et qui ont besoin de soutien et d’encouragement. D’autre part, elle rend hommage à ceux qui défendent la diversité culturelle de la région, c’est-à-dire ceux qui font la « culture d’en bas ». Cela s’applique non seulement aux jeunes artistes, mais aussi à ceux qui s’engagent avec persévérance à assurer l’épanouissement de la vie culturelle dans leur communauté ou leur quartier.

Le jury a décerné trois prix principaux (2000 euros chacun), sept autres prix (500 euros chacun), un prix de l’œuvre de toute une vie et un prix culturel et social. Avec ce dernier, le SZ Advent Calendar for Good Works, l’organisation d’entraide du Süddeutsche Zeitung, soutient l’action sociale et l’éducation dans le domaine de la culture avec un prix de 1000 euros.

f }