Le nouveau Sprinter est plus efficace, plus axé sur la pratique et plus réseauté

Avec le nouveau Sprinter, Daimler veut redéfinir le segment des fourgonnettes : Plus efficace, plus axé sur la pratique et plus réseauté.

 

Héros de la classe ouvrière ? Le nouveau Sprinter fête sa première mondiale à Duisburg. Il y a des coins plus beaux, plus frais et plus chics en Allemagne et en Europe. Plus qu’à Hambourg, ici à Duisburg, tout tourne autour du port.

 

Première mondiale à Ruhrpott-Hafen

Le port intérieur est le plus grand d’Europe, sinon du monde entier, et le cœur d’une métropole de 500 000 habitants qui, à part un zoo de renom et le club de football MSV, a apparemment déjà connu des temps meilleurs. Mais ici, nous travaillons dur.

 

Le transfert de contenu vers la nouvelle Mercedes Sprinter est plus proche que vous ne le pensez. A seulement une demi-heure de route de la première mondiale à Düsseldorf, le cheval de labour Mercedes Sprinter sort de la chaîne de montage et il n’y a guère d’agglomération en Allemagne où le Sprinter en rencontre un aussi souvent dans la vie quotidienne que dans la région turbulente et terre à terre de la Ruhr. Duisburg et le nouveau Sprinter – ça colle.

 

L’avantage maximum est plus important que l’optique

Tout comme la nouvelle Classe A, il veut aussi avoir fière allure et non seulement plaire aux clients potentiels par son travail acharné. Ses clients exigeants, qu’il s’agisse de services de messagerie, d’entrepreneurs, de services publics ou d’installations sanitaires, voient les choses différemment. Le regard ne m’intéresse même pas à côté. Il s’agit de maximiser les avantages opérationnels, de réduire les coûts d’entretien et d’accroître le réseautage, car le temps, c’est de l’argent. Plus que jamais dans l’industrie de la camionnette.

 

Le spectre couvert par le nouveau Sprinter Mercedes pourrait difficilement être plus large. La traction avant, arrière et intégrale, les 2 à 19 passagers, les innombrables superstructures, empattements et charges utiles garantissent des possibilités d’utilisation presque illimitées. Si vous ajoutez les versions fourgonnette, tourer, camion à plateau, châssis, bus ou voiture électrique, vous obtiendrez plus de 1 700 versions différentes – tout aussi record que la taille du port de Duisbourg.

Traction avant, propulsion, traction arrière, traction intégrale

 

Pour la première fois, le Sprinter est disponible en version traction avant en plus des versions traction arrière et traction intégrale, ce qui permet de soulever la charge utile et d’abaisser la hauteur de chargement. « Un bon véhicule seul ne suffit plus. En tant que véhicule polyvalent, le nouveau Sprinter doit donc être bien plus que la somme de ses composants « , déclare Volker Morhinweg, directeur des véhicules utilitaires de Mercedes,  » avec une diversité de variantes jusqu’ici inégalée, de nouveaux services de mise en réseau et une nouvelle génération de télématique, il deviendra la solution système globale parfaite pour les besoins les plus divers en matière de transport et de mobilité commerciale « .

 

L’intérieur n’a peut-être pas l’air d’une voiture, mais il offre depuis longtemps ses fonctions de commande. De nombreuses étagères, des ports USB et un écran tactile de 10,25 pouces du tout nouveau système d’exploitation MBUX pour la navigation avec données en temps réel et diverses fonctions de confort – ici aussi, vous pouvez vous sentir à l’aise lors de longs trajets.

 

Caractéristiques techniques et dimensions

Les phares à LED, l’éclairage intérieur à LED, les sièges confortables électriques et un système de climatisation amélioré sont disponibles sur demande, tandis que le volume de chargement maximal est de 17 mètres cubes et le poids total est de cinq tonnes. La largeur de chargement entre les passages de roues plus petits est passée de 98 à 123 centimètres. La sécurité dans l’utilisation quotidienne difficile est assurée par un système de contrôle de distance, un avertisseur de changement de voie et un assistant d’attention, une caméra 360° et une aide au stationnement. Ulf Zillig, chef de projet Sprinter : « Plus de 3,4 millions de véhicules livrés dans 130 pays, soit le solde des deux premières générations du Sprinter. Cela montre clairement que le Sprinter est à l’aise dans le monde entier et qu’il doit répondre à un nombre incroyable d’exigences spécifiques à chaque pays et à chaque branche d’activité. »

 

Environ 50 pour cent de tous les Sprinters nouvellement licenciés dans le monde entier sont mis à niveau ou assemblés par une société spécialisée, en Europe, ce chiffre peut atteindre 60 pour cent. Le centre de carrosserie interne est donc plus important que jamais pour la troisième génération de Sprinter. La mise en réseau maximale fait partie intégrante du nouveau Sprinter.

 

Gestionnaire de flotte en ligne

Le système en ligne Pro Connect offre un service pour les clients de flottes allant des petites entreprises aux grands clients et relie le gestionnaire de flotte à tous les véhicules et conducteurs de sa flotte via l’outil de gestion des véhicules. Cela permet de contrôler les commandes en ligne et d’interroger en temps quasi réel les informations relatives aux véhicules, telles que l’emplacement, l’approvisionnement en carburant ou les intervalles d’entretien. Grâce à l’outil de gestion de véhicules clair et facile à utiliser, le gestionnaire de flotte obtient rapidement et facilement une vue d’ensemble complète de sa flotte. « Le Sprinter est la première camionnette d’un nouveau type, se positionne comme une solution système globale entièrement interconnectée et devient partie intégrante de l’ensemble de la chaîne de valeur « , explique Volker Mornhinweg,  » nous offrons à nos clients une valeur ajoutée réelle et sans précédent « .

 

Moteurs et entraînements

La gamme d’entraînements n’est pas seulement variée en traction avant, arrière et traction intégrale :

Version supérieure dans un V6 diesel V6 common rail de trois litres avec 140 kW / 190 ch et un couple maximum de 440 Nm.

Le moteur diesel quatre cylindres de 2,1 litres développe une puissance de 114, 143 et 163 ch selon le type de moteur.

Il existe également une version de 177 ch pour camping-cars. La boîte manuelle à six rapports, la boîte manuelle à sept rapports (roue arrière / toutes roues motrices) et la boîte manuelle à neuf rapports (traction avant) sont disponibles en option.

La consommation standard se situe entre 6,9 et 9,7 litres de diesel, selon le type de carrosserie, l’empattement, la hauteur du toit, le type d’entraînement et le moteur. Le nouveau Sprinter Mercedes sera lancé sur le marché en juin, en version de base à traction avant à partir de 19.900 euros plus TVA.

f }